Face à la crise: Agir pour ne pas subir

Publié le 01/02/2009 à 00H00
Face à la crise, les équipes tentent d'agir pour ne laisser personne au bord du chemin. C'est toute la CFDT qui doit être en ordre de bataille. L'interprofessionnel régional, comme chacun des échelons de l'organisation - de la section à la confédération - est mobilisé pour apporter des réponses concrètes. Depuis plusieurs semaines, la CFDT-Lorraine est sur le pont... Premier regard sur notre action...
Face à la crise: Agir pour ne pas subir
Face à la crise: Agir pour ne pas subir
Face à la crise, les équipes tentent d'agir pour ne laisser personne au bord du chemin. C'est toute la CFDT qui doit être en ordre de bataille. L'interprofessionnel régional, comme chacun des échelons de l'organisation - de la section à la confédération - est mobilisé pour apporter des réponses concrètes. Depuis plusieurs semaines, la CFDT-Lorraine est sur le pont... Premier regard sur notre action...

La question du lien pro/interpro était au cœur des débats de notre congrès régional à Epinal en juin dernier avec la volonté réaffirmée de faire de l’interprofessionnel régional un outil au service des structures. Dans cet objectif, l’URI a réuni une première fois les équipes issues des secteurs les plus impactés le 26 janvier dernier. Après un état des lieux de la crise et de ses mécanismes par le Cabinet Syndex, analyse enrichie par la réalité vécue par les uns et les autres dans les entreprises, l’échange a porté sur la manière de venir en appui aux équipes. Il a été proposé la construction d’un outil très simple destiné à rappeler quelques fondamentaux :

- quelles exigences poser auprès des directions pour que les salariés et leurs représentants puissent avoir une vision de ce qui se passe dans leur entreprise,
- quelles marges d'action dans les petites entreprises
- le rôle du CE
- le droit d'alerte
- quelles ressources (expertise éco., juridique, etc.)

Cette réunion – qui sera renouvelée - a permis d’insister aussi sur la nécessité de faire remonter les situations vécues. C’est indispensable certes pour alimenter notre positionnement dans les réunions de la cellule préfectorale, mais d’abord pour nous permettre d’appréhender finement les conséquences concrètes de la crise et vous aider à construire des réponses syndicales. Et puis c’est aussi l’occasion de faire connaître les pratiques innovantes des équipes CFDT, manière qu’elles servent à d’autres.

Ces fiches pratiques, qui seront téléchargeables sur ce site, seront disponible vers le 6 février.