Se syndiquer : une nécessité indiscutable

Publié le 08/07/2013 à 18H55
Les mauvaises conditions de travail, les nombreuses restructurations, le manque d’effectifs, l’augmentation de la précarité et enfin l’inquiétude sur l’avenir de nos missions provoquent un profond malaise chez les agents des Finances.Toutes ces mutations entraînent des bouleversements de notre environnement et de nos organisations du travail. Si nous ne voulons pas nous laisser imposer une organisation et des conditions de travail qui ne nous conviennent pas, c’est ensemble que nous devons agir pour transformer notre quotidien au travail : c’est à dire au sein d’une organisation syndicale structurée et forte. Car ce n’est pas en restant isolé que l’on peut se défendre et acquérir des droits. La seule manière de lutter et de progresser, c’est encore de façon collective.

La CFDT : le bon choix

Depuis longtemps la CFDT a fait de l’amélioration de la santé au travail des salariés, le coeur de son projet syndical.

Dans le domaine crucial des conditions de travail, dont la détérioration conduit à une grande souffrance pour les agents des Finances, la CFDT veille à la mise en oeuvre du document unique d’évaluation des risques professionnels (DUERP) et à son suivi dans les CHSCT. (Comités d’hygiène, sécurité et conditions de travail)

La CFDT, c’est aussi un combat sans faille pour le maintien des missions de nos administrations et un service public de haut niveau aux Finances.

Au coeur de l’appareil d’Etat, les missions des ministères économiques et financiers sont essentielles pour assurer la connaissance statistique, la régulation de l’économie, la préservation de la santé sanitaire de nos concitoyens, la protection du consommateur et des industries françaises, le respect des règles de la concurrence et des marchés publics, l’égalité devant l’impôt et la justice fiscale, la conservation du plan cadastral, la bonne gestion comptable des collectivités locales et des établissements hospitaliers.

La CFDT, c’est enfin une organisation confédérée de 850 000 adhérents, représentée dans tous les secteurs d’activité, privés et publics.

En faisant le choix de la solidarité, elle défend des orientations de transformation sociale pour tous les salariés du public, comme du privé, avec la réduction des inégalités en ligne de mire. Cette présence prépondérante dans le monde du travail lui permet d’obtenir des résultats dans tous les domaines. Par exemple, la revendication emblématique de la CFDT depuis 1973, la Réduction du Temps de Travail (RTT), a été satisfaite en 2002, avec un impact positif pour des millions de salariés.

Adhérer à la CFDT, c’est bénéficier

??  D’une Presse périodique documentée 
CFDT magazine (le mensuel de tous les adhérents CFDT), Action Finances (pour les adhérents des Finances), Kouad’neuf (pour les adhérents Finances de Lorraine).

??  De la Défense individuelle 
Un adhérent peut nous confier son dossier en défense (notation, mutation, temps partiel refusé…) ou en suivi (tableau d’avancement, liste d’aptitude). Il peut également demander l’assistance de la CFDT pour un entretien avec la hiérarchie.

??  De Formation syndicale 
Adaptée aux militants (élus ou représentants CFDT) mais aussi aux adhérents de base qui peuvent découvrir l’histoire du mouvement ouvrier et de la CFDT, les mécanismes économiques, le fonctionnement de la Fonction Publique, la fiscalité, la protection sociale, la santé au travail, etc.

??  De l’indemnisation partielle et sous condition, des pertes de salaires en cas de grève 

??  D’un crédit d’impôts égal à 66% de la cotisation annuelle payée 

??  D’une couverture juridique : pour les militants dans le cadre de leur activité syndicale et pour les fautes professionnelles commises par les agents dans le cadre de l’exercice de leur métier.

??  D’un accès au réseau militant de la CFDT 
Avec 850 000 adhérents, la CFDT, première organisation syndicale française, est présente dans tous les milieux professionnels et tous les secteurs de la vie en société. Elle est également la première organisation syndicale en Lorraine dans le privé, dans le public et aux Finances.

Se syndiquer à la CFDT : Mode d’emploi
Pour vous syndiquer à la CFDT Finances de Lorraine, vous devez :
1- Remplir le bulletin d’adhésion
2- Calculer sa cotisation : elle est égale à 0.75% de votre traitement imposable (primes comprises) de l'année n-1
exemple : montant indiqué sur la fiche de paie de décembre 2014 pour le calcul de la cotisation 2015
3- Fournir un relevé d’identité bancaire IBAN.
4- Renvoyer son bulletin d’adhésion ainsi que le mandat SEPA tous deux remplis et signés, et votre relevé d’identité bancaire IBAN au siège de notre syndicat : UD CFDT, syndicat des Finances, 15 boulevard Charles V, 54000 NANCY
NB L’adhésion à la CFDT entraîne obligatoirement le paiement d’une cotisation (Si vous décidez de payer par chèque, il faut nous envoyer avec votre bulletin d’adhésion, un chèque libellé à l’ordre de SYFINAEL CFDT, correspondant au minimum à un trimestre de cotisation.) 

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS