1er MAI meusien

Publié le 03/05/2010 à 00H00
CFDT - CGT - CFTC - FSU - UNSA appelaient à défendre l'emploi, les salaires et les retraites ; CGC et FO avaient choisi de ne pas participer. A l'heure du rendez vous, les militants étaient encore peu nombreux devant la Gare de Bar le Duc. Ce n'est que vers 10h30 que le cortège s'est ébranlé vers la préfecture avec un peu plus de 300 manifestants.
1er MAI meusien
1er MAI meusien
CFDT - CGT - CFTC - FSU - UNSA appelaient à défendre l'emploi, les salaires et les retraites ; CGC et FO avaient choisi de ne pas participer. A l'heure du rendez vous, les militants étaient encore peu nombreux devant la Gare de Bar le Duc. Ce n'est que vers 10h30 que le cortège s'est ébranlé vers la préfecture avec un peu plus de 300 manifestants.

 

La mobilisation est un peu mois bonne que pour le 1er mai 2009, mais reste bien supérieure aux premiers mai traditionnels qui parfois ont bien du mal à réunir 150 personnes.
Une centaine de cédétistes ont répondus présent à l’appel intersyndical pour revendiquer dans la joie et la bonne humeur. Arrivée place Reggio, c’est à la FSU qu’il revenait de prendre la parole au nom de l’intersyndicale du jour. Le texte élaboré par le collectif faisait référence au premier mai traditionnel fêté un peu partout dans le monde, tout en insistant fortement sur la crise et ses effets sur les salariés et sur la situation des comptes sociaux.

Après midi Festif réussi
Ce n’est plus une surprise, l’animation du Parc du château de Marbeaumont par la CFDT, est le rendez-vous attendu des habitués, des habitants du quartier et de nos militants. La treizième année aura été une réussite grâce à une programmation de qualité, mais aussi grâce à une météo inespérée compte tenu des prévisions exécrables du début de semaine. C’est tout d’abord les « SO TEASE » qui ont chauffé le Parc avec des reprises rock. Dans un deuxième temps, c’est le « VALY’S SWINGER BAND » de Thierville composé d’une vingtaine de musiciens qui a proposé un répertoire jazz qui a ravi les connaisseurs et charmé les novices.
Enfin, ce sont les « DUKES » emmenés par leur guitariste-auteur-chanteur « mémé » qui ont monté les décibels sur des morceaux de leur composition ou sur des reprises telles que : Revolution (Beatles), Black night (Deep Purple), Gimme all your loving (ZZ Top), Roadhouse Blues (Doors)… Pendant ce temps, les plus jeunes ont profité des différents stands mis à leur disposition, chamboule tout, château gonflable, pêche au canard, maquillage…
La réussite de cette année donne déjà aux militants l’envie de poursuivre et des idées pour encore faire mieux en 2011.

Du monde dans les rues de Bar
Le 1er Mai de la CFDT
1er mai 2010 : un cru mitigé