22 janvier 2011: ECOLE EN DANGER

Publié le 22/01/2011 à 00H00 (mis à jour le 24/01/2011 à 11H38)
250 manifestants se sont retrouvés à 10h00 devant la Préfecture à Bar le Duc.
22 janvier 2011: ECOLE EN DANGER
22 janvier 2011: ECOLE EN DANGER
250 manifestants se sont retrouvés à 10h00 devant la Préfecture à Bar le Duc.

C'est un magnifique soleil matinal qui a réchaufé les 250 militants présents à l'heure du rendez-vous fixé pour protester contre les suppressions de poste dans les collèges et les lycées meusiens. Un café leur a été servi, en attendant le départ vers la permanence du Sénateur Longuet , puis en passant par le boulevard de  la Rochelle, vers celle du Député Pancher. Il faut dire que depuis les mobilisations contre la réforme des retraites, ces deux adresses sont bien connues, on peut s'y rendre les yeux fermés!

A la rentrée prochaine, en Meuse :
Dans le primaire, 49 postes d’enseignants seront supprimés pour 338 élèves en moins !
Dans les collèges, 5 postes d’enseignants seront supprimés alors que l’on gagne 178 élèves !
  
Cette saignée historique, est le résultat d’une logique comptable qui vise à  ne pas remplacer un fonctionnaire sur deux qui par à la retraite et qui n’a rien à voir avec une baisse sensible du nombre d’élèves accueillis à la rentrée prochaine. Supprimer encore des postes d'enseignants, c’est rendre les conditions de travail plus difficiles, c'est remettre en cause la qualité de l'éducation et la réussite de TOUS les élèves.
 Ces mesures marquent un véritable mépris pour l'avenir des jeunes, de vos enfants et petits-enfants.
Pour la CFDT c’est intolérable !
Pour la CFDT l’éducation c’est l’affaire de tous, donc de chacune et chacun d’entre nous !