Conférence du Conseil Syndical Interrégional Sarre-Lor-Lux-Trèves/Palatinat occidental

Publié le 25/02/2009 à 11H14
Les partenaires syndicaux allemands, luxembourgeois et lorrains d'accord pour privilégier le social même dans une zone de libre échanges, surtour dans une zone de libre échange !Alain Gatti, Claude Minella et Denis Hassler ont participé à la conférence du CSI Sarre-Lor-Lux qui s'est tenu à Perl (Sarre) le 6 février en présence d'une soixantaine de délégués des organisations syndicales membres.
Conférence du Conseil Syndical Interrégional Sarre-Lor-Lux-Trèves/Palatinat occidental
Conférence du Conseil Syndical Interrégional Sarre-Lor-Lux-Trèves/Palatinat occidental
Les partenaires syndicaux allemands, luxembourgeois et lorrains d'accord pour privilégier le social même dans une zone de libre échanges, surtour dans une zone de libre échange !Alain Gatti, Claude Minella et Denis Hassler ont participé à la conférence du CSI Sarre-Lor-Lux qui s'est tenu à Perl (Sarre) le 6 février en présence d'une soixantaine de délégués des organisations syndicales membres.

La conférence est pour le CSI ce qu'un congrès est pour la CFDT : à savoir revenir sur l'activité de la mandature, envisager celle de la nouvelle équipe élue par les délégués. Dans cette nouvelle équipe, un changement important est intervenu : Eugen Roth (DGB-Sarre) a succédé à Karl-Heinz Paülgen à la tête du CSI. Eugen présidera un directoire (l'équivalent d'un bureau ou d'une commission exécutive pour nous) composé d'un représentant de chaque organisation syndicale. Denis Hassler y siègera pour la CFDT Lorraine avec le statut de vice président, le poste de trésorier étant occupé par Nico CLEMENT, le secrétaire général du syndicat luxembourgeois OGB-L. Les autres membres du directoire sont K.-H. Paülgen (DGB - Trèves), V.Georgen (LCGB), M.Thiébaut (FO), S.Brettar (CFTC) et J.F. Lassagne (CGT).

Pour les quatre années de travail commun à venir, cette nouvelle équipe s'est voulue ambitieuse dans l'intérêt des salariés transfrontaliers mais aussi dans celui de l'ensemble des salariés : si notre territoire commun doit rester un espace de libre échange, il ne doit pas rester que cela. La crise mondiale actuelle démontre, pour le CSI, que la seule logique libre échangiste qui se résume à dérèglementer, privatiser et démanteler conduit à la catastrophe. Le CSI va donc agir pour que Sarre-Lor-Lux-PO-T soit une région à part entière. Mais une région sociale modèle !

Modèle parce que la dimension de cette région et son positionnement au coeur des pays d'origine de la construction européenne, lui confèrent un devoir d'exemplarité. Pour se faire, le CSI va consacrer une bonne partie de son énergie à promouvoir la nécessité qu'une Grande Région politique se concrétise enfin, notamment pour développer des décisions interrégionales dans le domaine entre autres, des infrastructures : la mobilité des salariés par des moyens de transports en commun est  encore loin d'être satisfaisante comme ne l'est pas moins l'égalité des chances en matière d'éducation pour les jeunes de notre espace commun. Eugen Roth a illustré notre ambition par le nouveau lycée de Perl, exemplaire d'un point de vue environnemental et pédagogique et qui doit devenir l'archétype pour tous les lycéens lorrains, luxembourgeois ou sarrois !

Convaincre les élus de raisonner Grande Région n'est pas encore gagné et une des activités de l'exécutif du CSI consistera donc à faire du lobbying auprès d'eux. Il y a donc de la rencontre avec le président du Conseil Régional de Lorraine dans l'air...

En pièce jointe  la Résolution adoptée à la conférence commune du CSI SAR-LOR-LUX -Trèves/Palatinat occidental le 6 février 2009.