Florange - Journée d'action et de solidarité nationale à Florange...

Publié le 29/03/2012 à 00H00
Chronique d'un conflit avec quelques photos, par Jean-Paul Steunou + Articles dans la presse quotidienne régionale
Florange - Journée d'action et de solidarité nationale à Florange...
Florange - Journée d'action et de solidarité nationale à Florange...
Chronique d'un conflit avec quelques photos, par Jean-Paul Steunou + Articles dans la presse quotidienne régionale

 

Jeudi 22 mars 2012
Journée d'action et de solidarité nationale à Florange...
Cette journée, organisée par la CGT, a été l'occasion pour des délégations de sidérurgistes et de métallos de toute la France, du Luxembourg et de Belgique, de marquer leur solidarité avec notre lutte. C'était aussi l'occasion de marquer notre désaccord avec les propos de Sarkozy et les annonces de Mittal sur les usines luxembourgeoises.
En intersyndicale, la CFDT et FO avaient proposé à la CGT de Florange, de s'associer, par leur présence, à cette action. La CGT ayant accepté, les militants des deux autres organisations étaient présents au rassemblement devant la mairie de Florange. On notait également la présence de nombreux élus, locaux, départementaux et régionaux. Ceux d'Europe Ecologie Les Verts, du PS, du NPA, du Front de Gauche, de Lutte Ouvrière... Peu de temps avant le départ de la manifestation vers les grands bureaux de Mittal, l'ambiance a été quelque peu plombée par une minorité de militants CGT, essentiellement venus de Fos sur Mer. Ils s'en sont pris aux militants de la CFDT, les agressant verbalement, les bousculant... A peine arrivée sur place, la camionnette CFDT a été encerclée de banderoles de la CGT Fos. Le ton a rapidement monté. Pour calmer le jeu et éviter de donner, devant la presse, une mauvaise image du syndicalisme, les équipes CFDT ont décidé de quitter le rassemblement. Nous n'étions pourtant pas venus pour 'récupérer' le mouvement, seulement pour apporter notre soutien ! C'est dommage, la journée aurait pu, aurait du, être une réussite et donner un coup à Mittal.
J'ai longtemps hésité à parler de cet incident... Mon objectif n'est pas de mettre de l'huile sur le feu, mais de rétablir la vérité pour ceux et celles qui n'étaient pas présents ou trop éloignés pour voir ce qui c'est passé. C'est aussi pour celles et ceux qui n'auront vu de cette journée que le journal de Fr3 Lorraine de ce soir ou ce qu'en dira la presse demain.
Le meeting qui a eu lieu devant l'entrée des bureaux s'est terminé dans l'usine, face aux gardes mobiles qui étaient venus 'protéger' les patrons. A noter qu'ils étaient équipés des mêmes bombes 'liberticides' qu'à Paris et qu'ils avaient l'air joyeux de, peut-être, pouvoir casser du manifestant.
L'unité syndicale est une nécessité, mais c'est aussi un combat ! En fin de journée, beaucoup de militants CGT de Florange sont venus nous assurer que l'unité de notre intersyndicale ne serait pas remise en cause.
Voilà pour aujourd'hui, une journée qui aurait du être joyeuse, se termine avec beaucoup d'amertume !
La lutte continue !
La marche sur Paris prend forme. Elle sera intersyndicale !
Ci dessous, les villes traversées par la marche de solidarité à l'acier Lorrain (actualisation possible en fonction des contacts avec les municipalités) :
- A - Florange
- B - Landres le 28 mars 
- C - Belleville le 29 mars
- D - St Menehould le 30 mars
- E - Fagnières  le 31 mars
- F - Epernay le 01 avril
- G - Château Thierry le 02 avril
- H - La Ferté-Jouarre le 03 avril
- I - Meaux le 04 avril
- J - Bobigny le 05 avril
- K - Arrivée au Champ de Mars le 06 avril avec un grand concert de soutien...
Un appel est lancé, à tous les amis et amies, aux militant(e)s, syndicaux et/ou politiques qui sont sur le trajet pour qu'ils viennent nous apporter leur soutien pendant quelques kilomètres.
Des bus seront organisés au départ de Florange pour faire les derniers kilomètres avec les marcheurs et assister au concert.
Si vous voulez aller au foot à Metz mardi prochain, passez au local syndical dans la journée de lundi ou mardi, il y aura des billets.
Toute cette action sera conduite dans le calme et la dignité, comme d'habitude !

Jeudi 29 mars 2012
Marche sur Paris, c'est parti...
Après quelques jours de 'repos' plus ou moins forcé, je reprends cette chronique...
Lundi 26 mars : Ce matin, réunion hebdomadaire de l'intersyndicale de Florange. Après les 'incidents' de jeudi dernier, certains militants craignaient voir apparaitre des fissures dans l'unité syndicale. Il n'en n'a rien été. Après des explications 'franches' et quelques excuses, l'intersyndicale de Florange en est sortie intacte.
Mardi 27 mars : A l'invitation du FC Metz, plusieurs centaines de sidérurgistes avaient fait le déplacement. Je serai bref, n'étant plus, depuis longtemps, un fana du foot ! Un public clairsemé, une ambiance... Des supporters messins peu nombreux et divisés ! D'ailleurs, certains d'entre eux pourraient fournir un excellent sujet d'étude pour un sociologue...
Metz a perdu, mais pas à tous les niveaux ! Le maillot porté par les joueurs était en vente pour 50 euros au stand du club...
Mercredi 28 mars : Départ de la marche sur Paris. A l'heure dite, les marcheurs étaient prêts, devant les médias et les politiques venus en force. Nous avons même vu le président du conseil régional ! A part lors de la visite de Hollande, c'est la première fois qu'il daigne nous rendre visite. Il faut dire que le conseil régional est co-financeur de la marche...
A 9 h précises le cortège démarre. Au passage devant le poste de garde des grands bureaux, à peine quelques regards et un 'ce n'est qu'un au-revoir' narquois ! Direction Hayange, passage devant les hauts-fourneaux à l'arrêt. A Hayange, un rapide crochet dans l'hôpital pour bien marquer que la lutte des sidérurgistes est la même que celle du personnel d'Alpha Santé.
A un bon rythme, direction la Meurthe et Moselle, puis Paris... après une première étape à Landres.
Pendant la marche, d'autres actions sont programmées au jour le jour. Le meilleur moyen pour s'informer est de passer le matin au local syndical. J'en parlerai également dans cette chronique, mais beaucoup d'actions resteront 'secrètes' jusqu'au dernier moment !

Florange - Un conflit au long cours ?
Florange - 1ère réunion entre la direct° et l'intersyndicale ...
Florange : François Chérèque à la rencontre des salariés le 7 mars
Florange - C'est reparti !
Florange - Mittal s'attaque à la sidérurgie européenne ...

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS