Action du 22 septembre à la poste

Publié le 18/09/2009 à 11H53 (mis à jour le 24/09/2009 à 11H33)
Le 22 septembre, la CFDT appelle l'ensemble du personnel à faire grève pour refuser la privatisation de La Poste toujours en germe dans le projet de loi. La CFDT demande des garanties supplémentaires sur le maintien de La Poste à fonds à 100% publics, le financement des missions de service public et sur les droits et garanties concernant l'ensemble du personnel.

Action du 22 septembre à la poste
Action du 22 septembre à la poste
Le 22 septembre, la CFDT appelle l'ensemble du personnel à faire grève pour refuser la privatisation de La Poste toujours en germe dans le projet de loi. La CFDT demande des garanties supplémentaires sur le maintien de La Poste à fonds à 100% publics, le financement des missions de service public et sur les droits et garanties concernant l'ensemble du personnel.


Les exigences de la CFDT

En juillet, la CFDT s’est exprimée pour réaffirmer au ministre Estrosi son opposition à la privatisation et à l’entrée de capitaux privés dans le capital de La Poste.

Lors de cette rencontre 3 points essentiels ont été mis en avant par la CFDT :
•la constitution d’un capital 100% public
•le financement garanti des missions de service public
•le maintien et l’amélioration des garanties pour le personnel quel que soit son statut
Dans sa réponse le ministre s’est engagé à faire modifier l’avant projet de loi lors du débat parlementaire.

Peser sur le débat parlementaire
La Poste a en effet besoin de capitaux pour se développer et garantir l’emploi des postiers. Sans revendiquer la transformation du statut de La Poste en société anonyme, la CFDT réaffirme qu’elle n’est pas favorable au statu quo. L’immobilisme condamnerait La Poste à plus ou moins long terme.
Pour autant, dans l’attente d’engagements fermes sur l’avenir des postiers et de La Poste, dans l’attente d’une rédaction claire du projet de loi, la CFDT appelle l’ensemble des postiers à se mettre en grève le 22 septembre.

La CFDT appelle le personnel à se mettre en grève le 22 septembre pour obtenir le maintien de La Poste comme opérateur de service public avec un financement public, dans un groupe public non coté en bourse et pour obtenir le maintien et l’amélioration de l’ensemble des droits du personnel quel que soit son statut.

Manifestations intersyndicales prévues en Lorraine

  • 10H00 METZ Grande Poste (entrée du public)
  • 14H00 NANCY Place Maginot
  • 10H00 EPINAL Recette Principale (rue Maréchal de Lattre)
  • 14H30 BAR-LE-DUC La Poste Rochelle (boulevard de la Rochelle)


«Touche pas à ma Poste»

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS