Ecluses : portes ouvertes

Publié le 04/05/2011 à 00H00
Trente heures, pas plus ! La grève illimitée lancée par les éclusiers lundi matin aura duré trente heures.
Ecluses : portes ouvertes
Ecluses : portes ouvertes
Trente heures, pas plus ! La grève illimitée lancée par les éclusiers lundi matin aura duré trente heures.

Le Républicain Lorrain, Mercredi le 04 Mai 2011 / THI
 

 

Plusieurs péniches bloquées encore hier matin devant les portes closes de l'écluse de Koenigsmacker. Les mariniers avaient dû passer la nuit sur place. Photo Pierre HECKLER.

 Dès hier midi, le gouvernement a lâché du lest en acceptant de reporter son projet de transfert du personnel et du domaine public vers Voies navigables de France.

Les grévistes s'étaient installés pour tenir le siège des écluses pour une semaine au moins, à Thionville, mais aussi à Koenigsmacker et Apach, à la frontière luxembourgeoise. La Moselle étant totalement neutralisée, les péniches se sont retrouvées bloquées à Stadtbredimus, au nord de Rémich.

Le dispositif a été levé contre toute attente à midi. Les délégués syndicaux FO, CFDT et CGT ont appris de Paris que la rencontre au ministère de l'Ecologie et des Transports se soldait par un retrait du projet. Une victoire et un soulagement pour les grévistes.