« Les retraités ne sont pas des privilégiés »

Publié le 12/10/2012 à 00H00
Le 11 Octobre, des manifestations ont eu lieu dans toute la France
« Les retraités ne sont pas des privilégiés »
« Les retraités ne sont pas des privilégiés »
Le 11 Octobre, des manifestations ont eu lieu dans toute la France

© L'Est Républicain, Vendredi le 12 Octobre 2012 / France-Monde + Républicain Lorrain + Vosges Matin

 

Plus de 850 manifestants à Lyon. Photo PQR/Le Progrès

PLUSIEURS MILLIERS de retraités ont défilé jeudi à Paris et dans de nombreuses villes à l'appel des syndicats pour affirmer haut et fort qu'ils ne sont pas des « privilégiés ».

Le défilé parisien d'environ 4.000 personnes, selon la police, grossi des manifestants d'une quarantaine d'autocars venus de toute la France, s'est déroulé du métro Sèvres-Babylone à l'Assemblée nationale derrière la banderole d'une intersyndicale assez large rassemblant les sections retraités de la CGT, de la CFDT, de la CFTC, de l'Unsa, ainsi que la Fédération générale des retraités de la Fonction publique. La CGT, dont les calicots et les drapeaux rouges dominaient le cortège, avait fait venir son leader national Bernard Thibault, attirant micros et caméras comme au moment des grandes manifestations de 2010 contre la réforme des retraites de Nicolas Sarkozy.

Paris mis à part, les plus gros défilés ont été enregistrés à Lyon (850 manifestants selon la police), Perpignan (450), à Lorient (300), Quimper (200) et Saint-Brieuc (200) ou encore au Mans (300). A Marseille il n'y a eu que 250 manifestants (300 selon les organisateurs) et pas de manifestation à Toulouse.