La crainte de François Chérèque

Publié le 24/09/2012 à 00H00
Le secrétaire général de la CFDT, François Chérèque, a déclaré, hier, craindre, « encore des fermetures » d'entreprises, en raison de « l'accélération de la crise ».
La crainte de François Chérèque
La crainte de François Chérèque
Le secrétaire général de la CFDT, François Chérèque, a déclaré, hier, craindre, « encore des fermetures » d'entreprises, en raison de « l'accélération de la crise ».

© Le Républicain Lorrain, Samedi le 22 Septembre 2012 / Région /

 

 

« Par exemple, j'ai peur, je crains, que dans les jours qui viennent, on nous annonce encore des fermetures comme les hauts fourneaux d'Arcelor en Lorraine. Je crains pour d'autres fermetures », a-t-il déclaré sur Europe 1, citant aussi le groupe pharmaceutique Sanofi qui devrait détailler un plan de réorganisation aux syndicats en octobre.