Négociations sur l'emploi : Chérèque menace

Publié le 01/10/2012 à 00H00
Le numéro un de la CFDT, François Chérèque, a menacé hier de quitter la table de la négociation syndicats-patronat sur la réforme du marché du travail si la loi sur le rachat de sites viables était débattue à l'Assemblée avant le terme des discussions, prévu pour la fin de l'année.
Négociations sur l'emploi : Chérèque menace
Négociations sur l'emploi : Chérèque menace
Le numéro un de la CFDT, François Chérèque, a menacé hier de quitter la table de la négociation syndicats-patronat sur la réforme du marché du travail si la loi sur le rachat de sites viables était débattue à l'Assemblée avant le terme des discussions, prévu pour la fin de l'année.

Le Républicain Lorrain, Lundi le 01 Octobre 2012 / IG /

 

 « On a une feuille de route », qui guide la grande négociation syndicats-patronat sur la « sécurisation de l'emploi », « et là, d'un seul coup, M. Montebourg dit à Florange je vais déposer une loi la semaine prochaine », s'est étonné Chérèque, qui se dit par ailleurs favorable au « principe » d'une telle loi. « J'ai téléphoné tout de suite au Premier ministre », et « il s'est engagé à ce que cette loi ne soit pas débattue à l'Assemblée nationale avant la fin de la négociation », a-t-il dit.