Profs mobilisés

Publié le 20/03/2011 à 00H00
Des milliers d'enseignants, parents d'élèves, et lycéens ont manifesté partout en France hier pour dénoncer les 16.000 suppressions de postes dans l'Education à la prochaine rentrée (pour 50.800 élèves de plus) et montrer que les acteurs de l'Education ne se «résignent» pas.
Profs mobilisés
Profs mobilisés
Des milliers d'enseignants, parents d'élèves, et lycéens ont manifesté partout en France hier pour dénoncer les 16.000 suppressions de postes dans l'Education à la prochaine rentrée (pour 50.800 élèves de plus) et montrer que les acteurs de l'Education ne se «résignent» pas.

© L'Est Républicain, Dimanche le 20 Mars 2011 / France-Monde 

Les défilés ont rassemblé entre environ 16.700 (police) et au moins 30.800 (syndicats) personnes, selon un décompte partiel, portant sur 20 villes. Des chiffres en hausse par rapport à la précédente journée d'actions, le 22 janvier, où entre 10.300 (police) et 13.300 personnes (syndicats) avaient été dénombrées.

Les manifestants répondaient à l'appel d'un collectif de 25 organisations, intitulé «L'éducation est notre avenir», composés notamment des principales fédérations de l'Education (FSU, Unsa-Education, Sgen-CFDT), des parents d'élèves de la FCPE, des lycéens de l'UNL ou des étudiants de l'Unef.