Cinq syndicats appellent à la grève mardi

Publié le 22/11/2009 à 00H00
Cinq syndicats de La Poste représentant près de 95 % des postiers (CGT, CFDT, FO, Sud et CFTC) ont appelé l'ensemble des postiers à la grève, le mardi 24 novembre, contre le projet de loi transformant le statut de La Poste en société anonyme.
Cinq syndicats appellent à la grève mardi
Cinq syndicats appellent à la grève mardi
Cinq syndicats de La Poste représentant près de 95 % des postiers (CGT, CFDT, FO, Sud et CFTC) ont appelé l'ensemble des postiers à la grève, le mardi 24 novembre, contre le projet de loi transformant le statut de La Poste en société anonyme.

Cette décision réplique à l’adoption du projet gouvernemental par le Sénat, par 183 voix contre 152, malgré la belle bataille d’amendements menée par les sénateurs de gauche. Le texte doit maintenant être soumis à l’Assemblée nationale. «Si le gouvernement persistait sur son objectif de faire voter cette loi », les organisations syndicales ont prévu de «créer les conditions d’une manifestation nationale dans la semaine du 13 décembre », ont-elles menacé.
Pour Sud-PTT, le projet de loi aura notamment pour conséquences «l’inégalité de traitement entre les citoyens », des «hausses spectaculaires du prix du timbre », et «une diversité de statut des personnels ». Pour FO, qui organise un rassemblement place Coislin, à Metz, à 14 h, «le changement de statut de la Poste est le début d’un processus de privatisation dont les conséquences à terme seront, comme dans toute l’Europe, le démantèlement des postes historiques, des suppressions massives d’emploi ainsi que la rupture du lien indispensable avec le citoyen ». La CFDT a noté de son côté que «les avancées sont insuffisantes », notamment concernant le régime de retraite complémentaire des futurs salariés, qui sera moins favorable à celui des salariés actuels. Enfin, pour la CGT, «l’attachement des usagers à leur bureau de poste, à leur facteur, en milieu rural ou urbain, est une exigence qui heurte de plein fouet la volonté du gouvernement de privatiser la Poste ».
Au début du mois d’octobre, la votation citoyenne organisée par plusieurs dizaines d’organisations syndicales et politiques a réuni plus de deux millions de suffrages, dont près de 50 000 en Lorraine, opposés à toute menace de privatisation de La Poste. Le Comité national contre la privatisation de la Poste appelle à une nouvelle journée nationale de manifestations décentralisées et de mobilisations citoyennes, samedi 28 novembre.

Publié le 22/11/2009 (Région)


EVOLUTION DU STATUT DE LA POSTE : LA DERNIERE LIGNE DROITE