Le boycott de la CGT mines de fer

Publié le 17/03/2010 à 00H00
La Fédération régionale CGT des mines de fer ne participera pas à la manifestation intersyndicale, aujourd'hui à Paris, prévue par les organisations nationales CFDT-CGT-FO-CGC et CFTC concernant le régime minier.
Le boycott de la CGT mines de fer
Le boycott de la CGT mines de fer
La Fédération régionale CGT des mines de fer ne participera pas à la manifestation intersyndicale, aujourd'hui à Paris, prévue par les organisations nationales CFDT-CGT-FO-CGC et CFTC concernant le régime minier.

© Le Républicain Lorrain, Mercredi le 17 Mars 2010. / Lorraine / Société

 
Elle le justifie dans un communiqué. Alors que la « CGT des mines de fer n'a cessé, durant les années 2008-2009, de s'opposer à la destruction de l'offre de soins, à la remise en cause de la gratuité et de la qualité des soins », ses démarches durant cette période « se sont heurtées à l'opposition radicale des organisations CFDT-CFTC-FO-CGC, signataires de la convention ministère-Caisse autonome nationale portant sur la recomposition de l'offre de soins ». Pour la CGT du bassin ferrifère, ces syndicats « ont fait preuve d'un consensus extraordinaire pour relayer les directives du gouvernement ».
Toutefois, la fédération régionale ne renonce pas à l'intersyndicale, ni « à une action pour un retour aux acquis du régime minier avec un seul mot d'ordre : ne touchez pas à notre santé ! »