Mobilisation contre la crise

Publié le 11/10/2011 à 00H00
Intersyndicale : les syndicats appellent à une journée nationale d'action, aujourd'hui, pour dénoncer les mesures d'austérité du gouvernement
Mobilisation contre la crise
Mobilisation contre la crise
Intersyndicale : les syndicats appellent à une journée nationale d'action, aujourd'hui, pour dénoncer les mesures d'austérité du gouvernement

© L'Est Républicain, Mardi le 11 Octobre 2011 / France-Monde

 

Le rassemblement mosellan est prévu à Florange. Photo Alexandre MARCHI

*CRISE DE LA DETTE, croissance en berne, chômage en hausse, aggravation des inégalités sociales : les syndicats CGT, CFDT, UNSA, FSU, Solidaires appellent à une journée nationale d'action, ce mardi, pour « refuser la fatalité ». Ils entendent interpeller le gouvernement, les parlementaires mais aussi les employeurs sur les menaces qui pèsent sur les salariés et plus généralement sur les citoyens pour leur demander de prendre des mesures efficaces pour sortir du marasme actuel.

« C'est une occasion de préciser la lecture que nous faisons de la crise actuelle », explique Alain Gatti secrétaire général de la CFDT-Lorraine. « Et, accessoirement, de proposer quelques solutions qui nous paraissent indispensables pour sortir de la spirale infernale et préparer l'avenir ».

Rassemblement à Florange

La crise financière et économique a pour effet d'augmenter le chômage et la précarité (avec un million de chômeurs en plus depuis 2008 selon la CFDT) de menacer la cohésion sociale puisqu'elle fragilise les plus faibles, d'augmenter la pauvreté (8,2 millions de Français gagnent moins de 954 EUR par mois).

Pour inverser la tendance, la CFDT propose :

1- De lutter contre la spéculation (en mutualisant une partie des dettes des Etats européens, en interdisant les produits spéculatifs).

2- De relancer la croissance économique (via un gouvernement de la zone euro visant à harmoniser les politiques fiscales).

3- De réduire les déficits de manière équitable (en supprimant toutes les niches fiscales, les exonérations sur les heures supplémentaires, en faisant contribuer les hauts revenus plus qu'aujourd'hui).

4- De prendre des mesures urgentes : abandonner la taxation des complémentaires santé, conditionner les aides publiques à son efficacité sociale et économique, en mettant en oeuvre la taxe sur les transactions financières.

L'intersyndicale organise des rassemblements et des débats un peu partout dans l'Hexagone. En Meurthe-et-Moselle, il y aura une distribution de 60.000 tracts dans les entreprises et les administrations. En Meuse, un rassemblement, à 17 heures devant la préfecture à Bar-le-Duc. En Moselle : un grand rassemblement est prévu à Florange à 11 heures. Dans les Vosges, à 11 h 30, pique-nique citoyen à Epinal. Rassemblement devant la préfecture à 13 h 45.

Marcel GAY